cochonou newcard

Télésurveillance: La Poste va renforcer sa participation au capital de Newcard (tic pharma)

LILLE (TICpharma) – Un an après son entrée au capital de la start-up Newcard, spécialisée dans la télésurveillance des pathologies chroniques, le groupe La Poste “va consolider sa prise de participation par une nouvelle émission d’obligations, d’ici à quelques mois”, a annoncé le directeur général de la jeune pousse, Jean Guillemain d’Echon, le 2 octobre lors d’une conférence de presse en ligne.

 

Créée en 2016, la start-up lilloise Newcard s’est spécialisée dans la télésurveillance de pathologies chroniques comme l’insuffisance cardiaque ou le suivi des patients greffés rénaux.

Incubée au sein du bio incubateur lillois Eurasanté, elle est également accompagnée par le “start-up studio” nordiste Sparkling Partners.

Depuis 2018, la jeune pousse participe au programme Etapes (Expérimentations de financement de la télémédecine pour l’amélioration des parcours en santé) dans la pathologie “insuffisance cardiaque”, en tant que fournisseur de solution technique avec son service “1 minute pour mon coeur”.

Proposé aux cardiologues libéraux et hospitaliers, ce service doit permettre de répondre aux problématiques d’anticipation de détection des décompensations cardiaques. Il compte “1.500 patients inclus”, a précisé Grégory Perrard, président fondateur de Newcard, à TICpharma.

 

Lire la suite sur le site de Ticpharma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.